reussir ensemble a baggio
 
menu
lycee baggio

fleche Baggio et son histoire
fleche Mot du proviseur
fleche Politique de l'établissement
fleche Agenda 21
fleche Intégrer BAGGIO
fleche Résultats
fleche Plan du lycée
fleche Retour


Accueil cheminement Présentation cheminement Baggio et son histoire 

Baggio et son histoire


1893 : César Baggio (photo ci-dessous), adjoint au Maire de Lille, lègue par testament 50 000 francs pour la création d'une Ecole d'Apprentissage.

César Baggio


1899 : Rue Racine, les 27 premiers élèves pénètrent dans les locaux de l'Ecole Professionnelle. 1914 Ils sont 183, répartis en 12 professions du Livre, du Bois, du Fer et à passer cinquante heures par semaine, dont trente à l'atelier, dans les locaux déjà exigus.

1926 : L'annexe SAINT-VENANT permet d'étendre le recrutement et de multiplier les spécialités enseignées (entre autres le tissage, l'horlogerie).

1936 : Roger SALENGRO, Maire de LILLE, pose la première pierre de ce qui sera l'Institut DIDEROT qui accueillera l'Ecole Pratique BAGGIO et l'Ecole Primaire Supérieure FRANKLIN.Inauguration des locaux actuels par M. Jean ZAY, Ministre de l'Instruction publique.

1940-1944 : Années noires : Les Allemands occupent partiellement l'Institut DIDEROT. L'école pratique ne fonctionne que le matin et l'Ecole Primaire Supérieure l'après- midi. Des membres du personnel, des élèves sont arrêtés et condamnés. Les premiers bombardements ont lieu le 9 septembre 1943. Le 22 juin 1944, l'école est détruite partiellement. Les examens se sont déroulés dans "les abris". Ensuite il y a eu de nouvelles arrestations, déportations, évasions, mais hélas M. DEKEN (photo ci-dessous), professeur d'Anglais, membre actif de la Résistance, a aussi été exécuté.

M DEKEN

1947 : Début de la préparation au Baccalauréat Technique Mathématique au Collège Technique BAGGIO. Accueil d'un Centre d'Apprentissage.

1956 : Création de l'internat en régie d'état.

1962 : Le collège Technique BAGGIO devient Lycée Technique et sera nationalisé l'année suivante. Les sections économiques et technico- commerciales quittent le Lycée avec le personnel qui assurait l'enseignement.

1965 : Le premier cycle qui se transforme en Collège d'enseignement Secondaire rattaché administrativement est logé "en préfabriqué Boulevard d'Alsace".

1969 : Le Lycée devient Lycée Technique d'Etat.

1970-1971 : Le collège d'Enseignement secondaire devient autonome.

1977-1979 : Le Collège d'enseignement Technique devient autonome et prend le nom de Lycée d'enseignement Professionnel.

Juin 1981 : Début des travaux de l'extension BAGGIO.

Année 82-83 : Livraison de l'internat et de la demi- pension.

Mai 1983 : Déménagement de l'administration et de l'intendance dans les nouveaux locaux.

1986 : Mise en service du bâtiment central.

Depuis 1986 date de transfert des compétences à la Région, des travaux de restructuration importants ont été réalisés sans discontinuer.

De 1947 à nos jours de multiples modifications des structures pédagogiques témoignent de l'adaptation de l'enseignement technique aux évolutions économiques et aboutissent au schéma actuel avec ses 2 500 élèves.


Qui était César BAGGIO ?

César BAGGIO, né à Carvin (Pas de Calais) le 17 septembre 1846, fit au lycée de Lille de brillantes études à la suite desquelles, il fut lauréat au Concours Général en 1864.

Après avoir suivi les cours de la faculté de droit de Douai, il prête serment devant la Cour de cette ville le 9 Août 1869. Admis au barreau de Lille le 25 Août 1869, il fut inscrit au tableau de l'Ordre des avocats le 11 août 1873. Les connaissances juridiques et l'élégante clarté de sa parole ne tardèrent pas à lui acquérir une très brillante réputation d'avocat, en même que la droiture de son caractère et sa délicatesse professionnelle lui conquéraient l'estime et la sympathie de ses confrères.

Homme politique, César BAGGIO fut un républicain sincère, ardent, toujours prêt à se dévouer pour son parti, à sacrifier ses intérêts personnels à ses idées.

Élu conseiller municipal en 1878, il fut toujours réélu. Nommé en 1888 adjoint à l'Instruction Publique, il rendit de grands services, à notre cité en remplissant sa mission avec compétence et activité. Malgré les sollicitations dont il fut l'objet, il refusa tout autre mandat, désirant donner tous ses soins aux questions de scolarité.L'enseignement populaire le passionnait tout particulièrement, et il prit, une grande part à l'organisation des cantines scolaires. Membre du Comité provisoire du Denier des Écoles laïques il ne tarda pas à être nommé

vice-président de cette Société. En raison des services rendus, le Gouvernement l'avait nommé officier de l'Instruction Publique.
Ayant contracté le typhus au Palais au cours d'une épidémie, César BAGGIO succombe à Lille, victime du devoir professionnel, après neuf jours de maladie, le 24 mai 1893.

Par testament, il laissait :
  • 50000 francs pour la création d'une École d'apprentissage
  • 20000 francs pour le Bureau de Bienfaisance
  • 2000 francs pour le Denier des Écoles laïques.
La ville de Lille fit à César BAGGIO des funérailles grandioses, dignes de lui.

Cette biographie est extraite d'une publication de l'amicale des anciens élèves de l'école BAGGIO (1911).

 
 Inscription Lettre d'information
Plan du site | Mentions legales | Contact 
332 Boulevard d'Alsace - 59000 Lille / Tél : 03 20 88 67 88 - Fax : 03 20 88 67 64

Valid XHTML 1.0 Transitional
Ce site est optimisé pour Internet Explorer® 7 ou version supérieure, Mozilla Firefox®, Safari® et Google Chrome®.
 
index contact